Les aînés gaspésiens ont également droit à des logements sociaux

Célébrations 2018 : Les ratées de Loto-Québec se poursuivent
16 avril 2018
Sommet sur le transport aérien en région. Le gouvernement du Québec a une obligation de résultat, l’avenir des régions en dépend !
16 avril 2018

Les aînés gaspésiens ont également droit à des logements sociaux

Gaspé, le 19 janvier 2018 – Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, considère inacceptable la situation vécue par la Maison des Aînés de Grande-Vallée en regard de son projet d’agrandissement de douze unités.

Depuis l’arrivée du gouvernement Couillard en 2014, la municipalité de Grande-Vallée devra dorénavant débourser la même mise de fonds pour son projet qu’une grande ville située en milieu urbain avec un indice de richesse beaucoup plus élevé car le gouvernement a coupé le programme d’aide financier qui accordait aux municipalités dévitalisées en région une aide financière supplémentaire qui permettait de diminuer la mise de fonds exigé au milieu.

Concrètement, cela signifie que le projet de construction de la Maison des Aînés de Grande-Vallée au coût de 2,7 millions exige dorénavant une mise de fonds de 700 000$ au lieu de 150 000$ prévu avant les coupures du gouvernement libéral effectué depuis 2014.

« Il est complètement inéquitable d’exiger des municipalités des régions dévitalisées de contribuer à la hauteur de 25% du coût total du projet tout comme les projets situés dans les grands centres urbains. Les aînés de Grande-Vallée, Petite-Vallée, Cloridorme et Rivière-à-Madeleine ont droit à des logements adaptés à leur situation et à un prix raisonnable! Une société qui se respecte doit traiter ces aînés de façon digne! » a déclaré le député de Gaspé.

Avec un surplus budgétaire à la hauteur de six milliards, le député de Gaspé considère qu’il est du devoir du gouvernement d’affecter une partie de cette somme pour la construction d’unités supplémentaires de logements adaptés aux aînés des régions du Québec et notamment des municipalités dévitalisées de la Gaspésie.

Le député Lelièvre est déjà impliqué dans le dossier de logements sociaux pour aînés en Gaspésie et s’engage à accentuer ses démarches auprès des ministres concernés afin que la Société d’habitation du Québec, responsable de ce dossier, majore les niveaux d’aides financiers afin de permettre la réalisation d’unités de logement supplémentaires dans les régions et notamment dans le comté de Gaspé.