Deux annonces importantes dans le domaine de la santé en Gaspésie

Motion unanime – Percé, premier Géoparc mondial UNESCO au Québec – 31 mai 2018
16 mai 2018
Gaétan Lelièvre ne sollicitera pas de nouveau mandat
6 juin 2018

Deux annonces importantes dans le domaine de la santé en Gaspésie

Gaspé, le 18 mai 2018 – Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, tient à réagir suite à l’annonce de deux développements positifs dans le domaine de la santé pour la Gaspésie.

Premièrement, le député de Gaspé est heureux d’apprendre que la pénurie d’anesthésiologistes à l’hôpital de Sainte-Anne-des-Monts sera désormais diminuée ou réglée grâce à un jumelage permettant l’ajout de médecins spécialistes en provenance du Centre hospitalier universitaire de Québec.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la Haute-Gaspésie ! L’hôpital de Sainte-Anne-des-Monts sera traité prioritairement par la Fédération des médecins spécialistes du Québec, la nouvelle m’a été confirmée par un avis reçu à mon bureau hier de la présidente, le Dre. Diane Francoeur, et je salue vivement cette nouvelle. Les citoyens et citoyennes de la Haute-Gaspésie ont vécu, au cours des derniers mois, une situation de très grande précarité au niveau de leur service opératoire local. Cette entente pour les services d’anesthésies est un grand pas dans la bonne direction. Nous devons toutefois poursuivre nos efforts dans le but d’arriver à des résultats semblables au niveau des services de chirurgiens. Merci à l’ensemble des intervenants municipaux, syndicaux et socioéconomiques qui ont fait pression auprès du gouvernement dans le dossier », a déclaré le député de Gaspé.

Le second dossier est celui de la formation des médecins en régions. L’Université Laval confirmait hier la décision de décentraliser en région une partie de la formation des étudiants en médecine et de mettre à contribution les hôpitaux en Gaspésie ainsi que les médecins qui y pratiquent.
« Ce changement permettra surement d’augmenter le nombre de futurs médecins. Ceux-ci auront l’occasion de vivre une expérience professionnelle dans notre région et éventuellement leur donner le goût de s’y installer pour pratiquer leur profession dans un milieu de vie de grande qualité. Je tiens à ajouter que la récente mobilisation des médecins de la région, des représentants municipaux et des acteurs socioéconomiques a inévitablement contribué au dénouement positif de ce dossier puisque jusqu’à tout récemment, l’Université Laval hésitait entre Lévis ou Rimouski comme futur lieu de formation. Je salue la décision finale de l’Université Laval tout en soulignant qu’un choix autre de la part de l’institution aurait été à l’encontre de sa responsabilité sociale. », selon le député Lelièvre.

Le député de Gaspé affirme également que ces deux dossiers démontrent clairement toute l’importance d’une mobilisation et d’une concertation constante de la part de l’ensemble des acteurs du milieu et de la région. Rappelons-nous que l’occupation du territoire ainsi que le maintien et l’amélioration des services publics dans notre région ne sont jamais acquis de façon systématique. Celui-ci remercie tous ceux et celles qui ont contribué au dénouement positif de ces deux dossiers et au plaisir de collaborer à la réalisation des autres défis qui nous interpellent.