Des mesures urgentes et efficaces sont requises pour la réouverture du bloc opératoire de Sainte-Anne-des-Monts

Sommet sur le transport aérien en région. Le gouvernement du Québec a une obligation de résultat, l’avenir des régions en dépend !
16 avril 2018
Tirage Célébration : La demande des Gaspésiennes et Gaspésiens a été entendue par Loto-Québec, des changements seront apportés. 
16 avril 2018

Des mesures urgentes et efficaces sont requises pour la réouverture du bloc opératoire de Sainte-Anne-des-Monts

Gaspé, le 7 février 2018 – La situation des services de santé au sein de la MRC de la Haute-Gaspésie a atteint un niveau inacceptable. Malgré tous les efforts de recrutement déployés par l’équipe en place au centre hospitalier de Sainte-Anne-des-Monts, la population de la Haute-Gaspésie est aux prises avec une interruption de service de leur bloc opératoire.

Les patients de la Haute-Gaspésie et de l’ensemble de la région doivent composer trop souvent avec l’absence de certaines spécialités médicales sur son territoire ce qui entraîne de multiples déplacements pour les usagers vers les grands centres.

Toutefois, cette fois-ci, la population de la Haute-Gaspésie est privée de services de médecine de base soit l’anesthésie et la chirurgie générale. À cela s’ajoute la problématique de l’évacuation médicale aérienne. L’incident survenu le 12 octobre dernier avec l’un des appareils gouvernementaux ainsi que l’absence de réponse pour le projet de modernisation de l’aéroport de Sainte-Anne-des-Monts en sont des preuves incontestables.

« C’est inacceptable, la question des services de santé en région et en Gaspésie est très préoccupante! Plus les percées technologiques dans le domaine médical se concrétisent, moins les services médicaux semblent être disponibles pour les régions », a déclaré le député de Gaspé.

La situation qui prévaut dans la Haute-Gaspésie au niveau des services de santé commande des actions immédiates de la part des instances gouvernementales. Le ministre de la Santé évoque régulièrement la possibilité que des équipes de médecins spécialistes, basés principalement dans les grands hôpitaux des centres urbains, puissent venir épauler les hôpitaux en région dans le besoin.

Dans l’attente de l’arrivée de spécialistes permanents à Sainte-Anne-des-Monts, le député de Gaspé demande au ministre de la Santé de passer de la parole aux actes et de mettre en place la mesure qu’il avance ou toute autre alternative qu’il jugera pertinente afin de permettre la réouverture de la salle d’opération de l’hôpital de Sainte-Anne-des-Monts dans les meilleurs délais.