Adoption à l’unanimité du projet de loi #239

Fermeture de zones de pêches au homard par Pêches et Océans Canada
13 juin 2018
Période de questions – Fermeture de zones de pêche en Gaspésie – 15 juin 2018
18 juin 2018

Adoption à l’unanimité du projet de loi #239

Gaspé, le 12 juin 2018 – Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, se réjouit de l’adoption à l’unanimité à l’Assemblée nationale du projet de loi #239 concernant la ville de Percé.

« Ce fut un honneur de piloter ce projet de loi qui nous a amenés à son adoption à la dernière journée de cette 41e législature et de mon second mandat de député. Ce projet de loi est extrêmement important pour la ville de Percé et plusieurs autres intervenants du milieu, elle permettra de clore l’ensemble du processus de reconstruction du centre-ville de Percé de façon conforme à la planification municipale et gouvernementale qui a guidé un investissement de plus de 20 M$ au cours de la dernière année. Ces travaux étaient rendus nécessaires en raison des graves problèmes d’érosion et de destruction du littoral par les tempêtes de décembre 2016 et de janvier 2017 qui ont affecté de façon majeure une partie du secteur de l’arrondissement naturel de Percé. Je tiens à féliciter l’ensemble du personnel politique et administratif de la ville de Percé qui a coordonné avec efficacité et compétence l’ensemble de cette tâche colossale. Grâce à ces investissements, Percé pourra poursuivre ces efforts de consolidation et de développement touristique, culturel et économique et ainsi maintenir son rôle de capitale touristique gaspésienne ! », a affirmé le député de Gaspé.

Le député de Gaspé souligne également la collaboration de l’ensemble des intervenants dans le processus ayant conduit à l’adoption de cette loi.

« Je tiens à remercier la ministre de la Culture et des Communications, madame Marie Montpetit, le ministre responsable de la région GÎM, monsieur Pierre Moreau, le leader parlementaire du gouvernement, monsieur Jean-Marc Fournier, le leader parlementaire de l’opposition officielle, monsieur Pascal Bérubé, la députée de Taschereau, madame Agnès Maltais et le groupe formant la seconde opposition, tous ont mis de côté la partisanerie en priorisant l’intérêt public et ceux de la communauté de Percé. Bravo et merci ! », selon le député Lelièvre.