Gaétan Lelièvre partage les préoccupations des monteurs de lignes gaspésiens

Annulation de la rencontre d’informations interministérielle du 25 janvier 2017
8 février 2017
La région Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine solidaire des citoyennes et citoyens de la Ville de Québec
8 février 2017

Gaspé, le 27 janvier 2017 – Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, partage les préoccupations d’un groupe de travailleurs spécialisés de la construction qui souhaitent travailler dans le projet de développement du réseau de télécommunications de TELUS Québec actuellement en cours dans la région Gaspésie-les-Îles-de-la-Madeleine.

Lundi, le 23 janvier 2017, une quinzaine de monteurs de lignes syndiqués et qualifiés, avec Jonathan Nadeau comme porte-parole, ont manifesté leur mécontentement dans le secteur de Sainte-Thérèse-de-Gaspé où  la firme Telecon de Montréal installait des tronçons sur le réseau de fibre optique pour le compte de TELUS Québec. Par ailleurs, la responsabilité de la signalisation routière de ces travaux était à ce moment confié à une firme venant de l’extérieur.

Le député de Gaspé considère tout à fait normal qu’aujourd’hui en 2017, les travailleurs d’une région soient mis à contribution lors de contrats majeurs qui se déroulent sur leur territoire respectif.

« Trop souvent, l’emploi n’est pas au rendez-vous de manière suffisante en Gaspésie. Il s’avère donc de plus en plus important, lorsque des contrats sont conclus par de grandes entreprises comme TELUS Québec et que ces contrats impliquent des travaux d’envergure dans nos régions, d’envisager que des clauses maximisant l’embauche des travailleurs locaux et régionaux suffisamment qualifiés soient dorénavant inscrites à ces contrats afin de pallier dans une certaine mesure à la rareté de l’emploi dans une région donnée. Je suis d’avis que cette pratique visant à partager avec le milieu dans lequel on vit devrait être plus répandue, voir même réglementée » indique le député Lelièvre.

Le député a communiqué avec la direction de TELUS Québec dans les derniers jours et il a pu faire part de sa position aux dirigeants de l’entreprise qui ont démontré une bonne compréhension de la situation. Gaétan Lelièvre garde le contact avec l’entreprise et les travailleurs. Il souhaite que TELUS Québec puisse mettre en place les mécanismes nécessaires pour dénouer l’impasse en privilégiant dans les meilleurs délais l’embauche de travailleurs et travailleuses gaspésien(nes) dans le cadre du contrat en cours et qu’enfin TELUS Québec, une entreprise visiblement concernée par le développement local, demeurera sensible à cet aspect pour les contrats à venir.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone