Le gouvernement devra livrer la marchandise

Optilab : Aucun gain et beaucoup de dommages à prévoir
8 février 2017
Intervention sur le redécoupage de la carte électorale
15 février 2017

Québec, le 8 février 2017 – Le député de Gaspé Gaétan Lelièvre se rallie à la position des intervenants du milieu et de la population de Percé de maintenir la tenue des élections municipales à l’automne 2017, toutefois le député affirme que le gouvernement devra livrer la marchandise dans la réalisation des deux projets majeurs que sont la rétrocession du quai ainsi que les ouvrages de protection des berges.

 

Le 7 février a eu lieu une conférence téléphonique entre le ministre responsable de la région Sébastien Proulx, la préfète de Rocher-Percé Nadia Minassian, les conseillers municipaux encore en poste, plusieurs fonctionnaires locaux et régionaux ainsi que le député de Gaspé concernant le dossier des élections municipales à la Ville de Percé. Bien qu’il aurait souhaité la tenue d’élections au printemps 2017 afin de pour doter la ville de Percé d’un conseil municipal capable de défendre les intérêts de sa population, le député Lelièvre respectera le consensus à l’effet de maintenir les élections municipales en novembre 2017, et ce à deux conditions :

 

1- La réalisation des ouvrages de protection des berges replaçant la promenade de Percé

L’opération de rechargement de plage estimé à un coût d’entre 12 à 15 M$ aurait obtenu des garanties financières de l’ordre de 6 M$ à ce jour. Le gouvernement du Québec doit donc confirmer la somme manquante de 6 à 9 M$ pour la réalisation des travaux à l’été 2017. « En l’absence d’un conseil municipal, il est donc essentiel que Québec procède par décret pour la réalisation et le financement gouvernemental complet de ces travaux. Il serait inadmissible que le gouvernement du Québec attribue aux contribuables de Percé une portion des coûts du projet sans qu’un conseil municipal puisse en évaluer la pertinence et éventuellement procéder à une consultation de la population » a déclaré le député Lelièvre.

 

2- La reconstruction du quai que le fédéral veut abandonner aux autorités municipales

Pêches et Océans Canada, actuel propriétaire du quai de Percé, a annoncé sa décision de fermer ce quai ou de le transférer à la Ville de Percé. Des négociations se sont déroulées dans la dernière année entre le conseil municipal et le gouvernement fédéral. La négociation a été interrompue faute d’entente avec les principaux utilisateurs dans le milieu. « Considérant que le quai de Percé est utilisé à 90% par des bateaux de croisière pour le parc de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, soit un parc national propriété de la Sépaq (Gouvernement du Québec), il est inéquitable que ce soit la ville de Percé et ses contribuables qui assumer les risques reliés à une telle infrastructure. Ainsi, le gouvernement du Québec, par l’entremise de la SÉPAQ ou de la Société des Traversiers du Québec, doit se porter acquéreur du quai. La configuration du nouveau quai est également un élément essentiel pour déterminer la nature précise des travaux de rechargement de la plage. En ce sens les deux dossiers doivent être mené en simultané » a affirmé le député de Gaspé.

Selon le député Lelièvre, le gouvernement du Québec doit prendre acte que si les citoyens et citoyennes de Percé se résignent à renoncer à un conseil municipal à court terme, c’est parce qu’elle entend le message du gouvernement à l’effet que celui-ci peut procéder de son propre chef à la réalisation de ces deux dossiers extrêmement importants non seulement pour Percé et la MRC du Rocher-Percé, mais également pour l’économie de l’ensemble de la Gaspésie.

 

« À titre de député de Gaspé, je serai extrêmement attentif au déroulement des dossiers de Percé, une communauté privée de son conseil municipal dans une période extrêmement cruciale. Je souhaite être un partenaire de l’action gouvernementale qui, j’ose espérer, sera à la hauteur des attentes et besoins des citoyens et citoyennes de la région » a conclu le député Lelièvre.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone