Motion – Soutenir l’industrie des pêches et l’industrie touristique en Gaspésie – 8 décembre 2017

Période de questions – Couverture médicale CLSC Grande Vallée et Murdochville – 7 décembre 2017
11 avril 2018
Période de questions – Développement social et économique de la Haute-Gaspésie – 13 février 2018
11 avril 2018

Motion – Soutenir l’industrie des pêches et d’industrie touristique en Gaspésie – 8 décembre 2017

LE GOUVERNEMENT LIBÉRAL REFUSE UNE MOTION POUR SOUTENIR L’INDUSTRIE DES PÊCHES ET L’INDUSTRIE TOURISTIQUE EN GASPÉSIE

Suite aux mesures implantées par le gouvernement fédéral au cours des derniers mois et face à la menace d’ajout de nouvelles exigences pour la protection des baleines noires à l’industrie touristique et à l’industrie des pêches, le député de Gaspé a présenté le 8 décembre dernier à l’Assemblée nationale du Québec une motion qui a été rejetée uniquement par le Parti libéral du Québec.

Dans cette motion, le député Lelièvre reconnaissant l’importance de protéger les grands mammifères marins dans le golfe du Saint-Laurent dont notamment la baleine noire, toutefois celui-ci demandait aux paliers de gouvernement québécois et canadien de prévoir la mise en place de mesures d’accompagnement et de soutien pour atténuer les pertes économiques de l’industrie des pêches et de l’industrie touristique, notamment celle des croisières internationales, deux secteurs économiques extrêmement importants pour la Gaspésie et le Québec maritime.

« Il est déplorable que le Parti libéral formant le gouvernement soit la seule formation politique à avoir rejeté cette motion, celle-ci ayant reçu l’appui du Parti Québécois, de la Coalition Avenir Québec, de Québec Solidaire et des députés indépendants. Le tourisme et les pêches étant des champs de compétence partagés par Québec et Ottawa et extrêmement importants dans l’économie de la Gaspésie et du Québec maritime. » a déclaré le député de Gaspé.

Il est important de rappeler qu’au cours de la saison 2017, c’est 15 navires de croisière totalisant 25 000 touristes qui ont dû annuler leur escale en Gaspésie et que la pêche au crabe des neiges dans la zone 12 du sud du golfe du Saint-Laurent a été fermée de façon précipitée par Pêches et Océans Canada. Le député invite les intervenants du tourisme et des pêches à revendiquer directement aux deux paliers de gouvernement des mesures compensatoires afin de limiter les pertes économiques et d’emplois dans la région.