Motion – Motion unanime sur la sécurité des pêcheurs québécois – 19 avril 2018

Qu’attend Pêches et Océans Canada pour s’occuper de l’industrie de la pêche et de la sécurité des pêcheurs de la Gaspésie?
18 avril 2018
Motion sans préavis – Tronçon ferroviaire Matapédia-Gaspé – 25 avril 2018
25 avril 2018

Motion – Motion unanime sur la sécurité des pêcheurs québécois – 19 avril 2018

Motion unanime de l’Assemblée nationale pour la sécurité des pêcheurs québécois en haute mer

Gaspé, le 19 avril 2018 – Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, a présenté aujourd’hui à l’Assemblée nationale une motion demandant à la Garde côtière canadienne et à Pêches et Océans Canada d’adapter sa flotte de navire aux nouvelles réalités de la pêche au Québec afin d’assurer un niveau de sécurité maximal des pêcheurs québécois.

La motion adoptée unanimement par toutes les formations politiques et les députés et députées indépendants a été présentée comme suit :
« Que l’Assemblée nationale prenne acte que le métier de pêcheur en haute mer se classe en deuxième position parmi les métiers les plus dangereux en Amérique du Nord ;

Que la saison de pêche de certaines espèces commerciales décrétée de plus en plus tôt par Pêches et Océans Canada entraînent des conditions de plus en plus difficiles, voire périlleuses pour les activités de pêches en haute mer ;

Que les changements climatiques affectent grandement le climat et compliquent encore plus la tâche des pêcheurs ;

Que l’accroissement de la dimension des bateaux de pêche commerciaux au fil des dernières décennies, notamment pour des motifs de compétitivité, est un fait indéniable ;

Que l’Assemblée nationale demande au gouvernement du Canada d’évaluer les impacts de la situation ci-avant mentionnée et d’adapter la flotte de navire de la Garde côtière canadienne afin d’assurer de façon maximale la sécurité des pêcheurs en haute mer notamment au Québec »

« Je suis très heureux de constater l’unanimité clairement exprimée par les députés et les partis politiques de l’Assemblée nationale à l’égard de cette motion. Pêches et Océans Canada doit maintenant prendre acte de la gravité et de l’urgence de la situation de la demande unanime de l’Assemblée nationale du Québec et adapter dans les plus brefs délais sa flotte de navire d’intervention aux exigences sans cesse grandissantes de la pêche en haute mer et ainsi mieux assurer la sécurité des pêcheurs gaspésiens et québécois », a déclaré le député de Gaspé.