Remaniement ministériel : de l’espoir pour la Gaspésie

Le gouvernement fédéral improvise sans consulter la région
12 avril 2018
Gaétan Lelièvre poursuivra son mandat comme député indépendant
12 avril 2018

Remaniement ministériel : de l’espoir pour la Gaspésie

 Gaspé, le 11 octobre 2017 – Le député de Gaspé Gaétan Lelièvre tient à réagir au remaniement ministériel opéré par le Premier ministre du Québec.

D’entrée de jeu, le député de Gaspé accueille très favorablement la nomination de M. Pierre Moreau comme ministre de la région Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine et ministre des Ressources naturelles et de l’Énergie.

« M. Moreau est un politicien d’expérience, très influent au sein du Conseil des ministres et reconnu pour ses compétences, ses connaissances du milieu municipal et sa détermination. Au cours des dernières années, il a démontré son intérêt pour la Gaspésie et, comme député de la circonscription de Gaspé, j’ai pu établir un climat de respect et de franche collaboration avec le ministre Moreau » a déclaré le député Gaétan Lelièvre.

Même si la nomination de Pierre Moreau est de bon augure, le député de Gaspé tient à rappeler que le conseil des ministres est fortement urbanisé. Gaétan Lelièvre constate que le nouveau conseil des ministres reflète le portrait suivant :

  • 78 % des ministres sont des députés issus de milieux urbains
  • 3 ministres seulement sont issus des régions ressources (Abitibi-Témiscamingue, Lac-Saint-Jean, Bas-Saint-Laurent)
  • Moins de 10 % du budget de l’État québécois seront dorénavant sous la responsabilité de nouveaux ministres

Devant un tel constat, il est légitime de se questionner à savoir si ce remaniement sera suffisant pour opérer un réel changement et porter les régions au cœur des priorités de l’actuel gouvernement. Les trois dernières années ont été très difficiles pour l’ensemble des régions comme la Gaspésie. Des mesures, notamment la Loi 28 portée par le ministre Moreau à l’époque où celui-ci était ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du Territoire, ont laissé des traces. Selon le député, il y a donc beaucoup de rattrapage à faire et les attentes des Gaspésiennes et Gaspésiens sont très grandes à l’égard de l’actuel gouvernement.

« Plusieurs dossiers majeurs nécessitent une intervention immédiate. N’oublions pas que nous sommes dans une année préélectorale et que la Gaspésie a besoin de plus que des promesses et des études. Un gouvernement d’intentions est insuffisant, il nous faut un gouvernement d’actions. L’équilibre budgétaire a été atteint à dur prix pour les régions, il y a un surplus budgétaire de plusieurs milliards de dollars et un nouveau ministre régional influent vient d’être nommé. Le gouvernement doit maintenant agir pour la Gaspésie ! » a déclaré Gaétan Lelièvre.

Le député de Gaspé conclut en assurant le gouvernement de sa franche collaboration pour toutes initiatives porteuses pour la Gaspésie. Le député Lelièvre continuera également d’être extrêmement vigilant à l’égard de la défense des intérêts de la région.