Une réorientation gouvernementale positive, mais encore inadaptée à la Gaspésie

Un décret inadapté aux réalités de la Gaspésie
12 juillet 2017

Décret sur la reconstruction en zone inondable

Une réorientation gouvernementale positive, mais encore inadaptée à la Gaspésie

Québec, le 20 juillet 2017 – Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, considère que les modifications au décret concernant la reconstruction en zone inondable annoncé le 19 juillet 2017 sont un pas dans la bonne direction, toutefois la réalité de la Gaspésie ne s’y retrouve pas.

Le 12 juillet 2017, le député de Gaspé a transmis au ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire une correspondance faisant état de ses préoccupations vis-à-vis le projet de décret présenté par le gouvernement à la fin du mois de juin.

« L’une des principales lacunes du décret initial s’avérait que l’évaluation foncière était utilisé plutôt que la valeur de reconstruction pour l’indemnisation des sinistrés. Le changement de cap du gouvernement sur ce point est un gain important pour les sinistrés et je salue la décision du ministre Coiteux à cet égard » a déclaré le député de Gaspé.

Toutefois, pour le député Lelièvre, plusieurs éléments du projet de décret étaient inadaptés aux particularités géographiques, économiques et financières de la région Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine et cette situation se poursuit encore même après que certains changements aient été apportés par le gouvernement dans les derniers jours.

Ce nouveau décret présenté est clair, il s’agit d’une réponse aux inondations urbaines du centre et de l’Ouest du Québec survenues au printemps 2017. Il est malheureusement évident que les problématiques d’érosion en Gaspésie, au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord sont ignorées, et ce, malgré que cela fait des décennies que ces régions sont au prise avec un phénomène grandissant en matière d’érosion côtière.

« De plus, les cartographies de bases que le gouvernement devait fournir aux MRCs de la Gaspésie il y a 15 ans et sont encore manquante. L’aide financière aux municipalités gaspésiennes pour effectuer les nouvelles cartographies exigées par le gouvernement sont également toujours absentes du décret. C’est inéquitable » a conclu le député de Gaspé.

Gaétan Lelièvre salue l’initiative du gouvernement en regard de l’organisation d’un forum à l’automne 2017 portant sur l’enjeu des changements climatiques et des différentes particularités géographiques des régions du Québec.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone