Retour du train de passagers : Le gouvernement libéral refuse d’étudier la pétition en commission parlementaire

Le ministre Barrette déconnecté des réalités régionales
19 septembre 2016
2,5 M$ pour le chemin de fer gaspésien : Une annonce gouvernementale en deçà des attentes créées par l’ex-ministre des Transports
4 octobre 2016

Les députés de Bonaventure et de Gaspé, Sylvain Roy et Gaétan Lelièvre dénoncent fortement le refus du gouvernement libéral d’étudier en commission parlementaire une pétition de plus de 5100 noms en faveur d’un retour du train de passagers en Gaspésie.

« Je suis extrêmement déçu que les députés libéraux refusent d’entendre à l’Assemblée nationale les instigateurs de la pétition pour un retour du train de passagers en Gaspésie. La population de la région est fortement mobilisée derrière cet enjeu crucial pour notre développement économique et social. Ça fait près de trois ans que le train de passagers ne circule plus entre Matapédia et Gaspé et la pétition présente des arguments et propose des solutions concrètes pour que les Gaspésiens et les Gaspésiennes aient accès à des infrastructures de transport de qualité », a indiqué le député de Bonaventure.

Le député de Gaspé estime quant à lui que le gouvernement du Québec, qui possède le rail, doit prendre ses responsabilités dans le dossier et proposer une stratégie pour un retour du train de passagers dans la région. Lors de l’annonce de l’acquisition, l’ancien ministre des Transports, Robert Poéti, c’est notamment engagé à investir rapidement pour la remise en état rapide des deux extrémités du tronçon soit Matapédia-New Carlisle et Percé-Gaspé.

« En mars 2015, le gouvernement a racheté le tronçon Matapédia-Gaspé et c’est sa responsabilité de s’assurer que le rail soit fonctionnel. En mars 2016, la compagnie VIA Rail a annoncé qu’elle était prête à revenir dans la région. Considérant ces éléments, nous nous demandons pour quelles raisons le gouvernement libéral refuse d’en faire plus et qu’il refuse de s’engager à tout mettre en œuvre pour s’assurer que la population gaspésienne puisse se déplacer par train en toute sécurité sur le territoire gaspésien. Le train constitue un levier essentiel pour le développement économique, touristique et social de la région. Le gouvernement doit agir dans le dossier! », a conclu Gaétan Lelièvre.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone